Le Nidra yoga, ce qu’il faut savoir sur le yoga du sommeil

Nidra yoga
 
Le cœur même de la pratique du yoga est" Abyhasa "- un effort constant dans la direction souhaitée

Sally Kempton

 
 

Vous vivez à 100 à l’heure et vous consacrez de moins en moins de temps à ce qui est essentiel, votre bien être. Pour vous aider à faire une pause, il se pourrait bien que le Nidra yoga soit une solution.

Le nidra yoga ou la relaxation en profondeur

Ce yoga apparu au VIème siècle avant notre ère ne fût développé que dans les années 40 par Swami Satyananda et popularisé à partir de 1950. Il fait partie de la famille du raja yoga (yoga royal) et est issu du tantrisme, un courant de l’hindouisme.

Même si celui-ci découle directement du yoga traditionnel, le yoga Nidra est quelque peu différent des autres formes de yoga. On le considère comme un yoga du sommeil car il plonge le yogiste dans un état de relaxation et de détente profonde mais où la conscience reste vigilante.

Un yoga régénérateur et réparateur :

Le Nidra yoga se pratique en position allongée, il permet un lâcher prise immédiat contrairement à la méditation classique dont les résultats peuvent prendre du temps. Il s’agit d’une quête de « relaxation profonde ». Certaines études ont d’ailleurs démontré qu’une séance de yoga Nidra procurait un temps de relaxation qui équivaut à quatre fois le temps de sommeil ordinaire. Voilà pourquoi, il est particulièrement recommandé aux personnes souffrant de tensions physiques et mentales mais aussi à celles qui se sentent épuisées. Tranquillisant yogite par excellence, le Nidra est parfait en complément d’une activité physique ou simplement pour compenser un stress intense et récurrent.

5 étapes pour atteindre un état de relaxation profond :

1. Prise de conscience : une fois allongé sur votre tapis de sol, il s’agit de prendre conscience des différentes parties de votre corps selon un ordre bien précis. On appelle cela aussi la rotation de la conscience et elle vise à permettre la relaxation physique.

2. La respiration : cette étape permet de prendre conscience de sa respiration et donc d’approfondir le degré de relaxation du corps.

3. Contrôler ses sensations et émotions : le processus de yoga nidra s’appuie sur des sensations et des émotions. Le fait d’évoquer ces sensations et ces émotions permettrait en quelque sorte de les « filtrer », pour mieux les contrôler.

4. Les visualisations : il s’agit de visualiser des images qui représentent un symbole universel comme un coucher de soleil, des vagues en bord de mer, un ciel étoilé, une bougie qui brûle dans le noir. Ces images induisent le calme, la paix et la tranquillité.

5. La résolution (Sankalpa) : cette dernière étape consiste à formuler mentalement une résolution positive que vous souhaitez voir se réaliser. On utilise toujours la même résolution d’une séance à l’autre, jusqu’à ce qu’elle se soit réalisée dans sa vie.


 

Relaxez vous en participant à une séance de Nidra yoga

Réservez une séance
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *